Le post montre un thermomètre indiquant 37° illustrant un article du nouvelobs.com intitulé : ‘Climat : juillet 2021 a été le mois le plus chaud jamais enregistré sur terre.’ … Ce qui est une ineptie, car on n’en sait rien, la Terre ayant une histoire de plusieurs milliards d’années et l’Homme ne mesurant pas la température depuis la nuit des temps! 

Quant à l’article, il est bref mais renvoie à bien d’autres du genre ‘mise en garde’ laissant sous-entendre quelque chose que je perçois subjectivement de la sorte : c’est de votre faute à vous, misérables humains ; vous l’avez bien mérité, voilà votre ‘châtiment’ … Tremblez maintenant!  

Ma réaction a été d’écrire : ’A jeter à la poubelle avec le GIEC et tous ses affidés. Les scientifiques ont suivi la voie des journalistes et du personnel politique … La pente douce vers le statut d’esclaves rémunérés obéissant en toutes circonstances à ‘la voix de leurs maîtres’.

Et je me suis fait traiter d’inconscient et même de ‘fou’. Bon, il est vrai que ‘je ne crois pas’ plus trop en ‘la science’ et qu’en plus j’estime que personne ne le devrait, la science n’étant pas une ‘religion’! Mais, apparemment, je me suis trompé : elle l’est devenue!

Moi, ce que je me souviens avoir appris, il y a un bail déjà, sur les bancs de l’école, c’était que le science était ‘un processus incessant’ de découvertes qui rendaient obsolètes les hypothèses ayant été exprimées auparavant ; qu’elle était ‘à revoir’ en permanence, et qu’elle était grandement influencée par l’état d’âme des scientifiques qui s’y adonnaient, ceux-ci n’échappant pas aux ‘manières de penser’ de leur époque.

Mais, apparemment, cela ne vaut plus : ILS savent actuellement ‘ce qui est vrai’! Cela me renforce dans ma pensée que ‘la bien pensance’ est également fort présente dans les milieux ‘scientifiques’ et qu’elle y remplace de plus en plus souvent un discours prudent, censé et positif …

… Ce qui qui fait qu’eux-aussi maintenant s’évertuent à nous faire p(l)eur! Au bénéfice de qui? Toujours des mêmes, j’imagine!