Je suis sensible aux propos de Jacques Attali. Je pense qu’il a raison. C’est bien vers là qu’ON veut nous mener. Et, jusque là, je ne suis ni pour ni contre. Mais lorsqu’on veut m’y traîner DE FORCE, là je rechigne. C’est, selon moi, un chemin que l’Humanité aura à faire A SON PROPRE RYTHME et pas PRESSé PAR UNE OLIGARCHIE aux motifs pour le moins douteux …

… Par un pouvoir qui s’est autoproclamé ‘mondial’ et qui me semble actuellement aux abois, coincé qu’il est par une situation économique globale instable qu’il tente de maîtriser avec plus ou moins de bonheur, ainsi que par des enjeux géopolitiques aussi mouvants que les sables du même nom. 

C’est déjà comme pour le vaccin, me dis-je … Laissons le temps au temps, et aux divers vaccins leur période de test qui se terminent  en 2023 … Attendons jusque là, afin de disposer d’un vaccin qui nous protège réellement! 

J’en reviens à la ‘pré-vision’ trans-humaniste d’Attali. Elle parait sortie d’un roman de SF, et il se trouve que je suis depuis toujours un amateur de SF et que j’en suis venu à croire que l’HOMME EST UNE CREATURE, une sorte de robot capable de s’améliorer lui-même jusqu’à un certain point … Mais pas plus! … Sinon le guettera ce qui arriva à Prométhée! 

L’être humain serait donc, selon moi, et cela depuis un bon bout de temps déjà, un robot. Mais de qui donc? Ben, de ce qu’il appelle ‘Dieu’ ou ‘le créateur’, ou ‘Le Monde’, ou ‘Les Etoiles’, l’Univers, etc. Et qu’on y croit ou non, nous ne sommes pas venus là ‘comme ça’ … Il en a fallu du temps et des circonstances pour nous ‘fabriquer’ tels quels au départ de quelques cellules traînant dans un bouillon saumâtre.

Je crois que, dès que nous avons levé les yeux vers le ciel et nous sommes posés individuellement et collectivement des questions quand à notre provenance, le sens de nos existences et notre devenir, nous avons découvert que nous étions ‘menés’ par la foi (le bonne comme la mauvaise) aussi bien que par l’amour (et ses contraires) … Vers d’autres nébuleuses (je l’emprunte à Apollinaire et reste volontairement poétique pour le coup)! 

Et nous voilà ainsi, anciens singes nus, devenus machines désirantes qui parcourons le monde. En quête de quoi? Une question à la réponse à chaque fois différée! Nous voilà tous, minuscules parcelles d’Humanité … Un grand-oeuvre de chair répliqué à près de 8 milliards d’exemplaires fort différents les uns des autres pourtant (disposant d’un patrimoine typique), et nantis d’un ‘vécu’ qui nous différencie encore davantage, cheminant seuls ou poussés de concert bon gré mal gré vers un ‘à-venir’ que d’aucuns croient ‘pré-voir’.   

Tout ceci pour dire que j’ai l’esprit, le coeur et le corps largement ouverts à tout lendemain ‘enchanteur’ et que je ne m’oppose pas ‘par principe’ à ‘ce qui viendra’ et qui peut paraître effrayant … Le ‘trans-humanisme’! 

Mais qu’en revanche, je me dresse lorsque j’ai l’impression qu’on m’y contraint. Surtout si la pression émane de ‘personnes’ … De gens comme vous et moi, sauf qu’ils ont amassé beaucoup de fric, qu’ils pensent tout savoir et, entre autre, ce qui est bon pour nous tous! …

… Des humains comme vous et moi donc, et dont je sais pertinemment que ce qu’ils désirent par dessus tout, c’est d’accaparer et de garder le pouvoir qu’ils croient exercer sur moi et sur nous-autres tous, que ce soit par la peur ou par tout autre moyen!