’On ira ensemble vers le Nouvel Ordre Mondial’ … Et personne, je dis bien personne, ne pourra s’y opposer.’ Dixit Nicolas  Sarkozy, lors des voeux au corps diplomatique étranger le 16.01.2009. 

C’est un vieux rêve qui date de la Révolution Française, c’est dire! De la période où les banquiers et autres financiers ont décidé de remplacer le clergé ainsi que le roi et ses nobles pour gérer les sociétés. Ils ont été patients et minutieux, ceux qui avaient ce projet en tête, et ILS sont maintenant fin prêts, ayant corrompu jusqu’à l’os ‘tout le politique’ en plus des média mainstream. 

En fait, ILS ont réussi leur coup depuis un bout de temps déjà et font semblant de ne pas être ‘les maîtres du Monde’. Pourquoi donc autant de discrétion? Ben, parce que ‘les peuples’ qu’ils comptent administrer ‘à leur manière’ ne sont pas encore au courant. Et que ‘leur manière’ sera tout sauf plaisante, dès lors qu’ils comptent faire de tout citoyen un esclave, un serf – un ‘serviteur’ de l’Ordre Mondial’, un être pucé, code-barré, etc. 

En fait, tout ce qu’ILS ont fabriqué c’est un cluster composé de centaines d’organisations et d’entreprises multinationales ficelées ensemble par des traités et des pratiques discutables quant à leur fond et à leur forme et bien dotées financièrement ; une toile d’araignée d’une redoutable complexité, mais qui, dans le fond, n’est qu’une superstructure comme l’était, en son temps, l’URSS mettons, quand bien même celle-ci était infiniment moins sophistiquée.

Et ce qu’ILS veulent maintenant, c’est nous faire entrer tous (nous sommes 8 milliards avec des cultures fort différentes les unes des autres, etc.) dans le vêtement étriqué, dans le corset de fer qu’ILS nous ont confectionné. A cet effet, ILS ont décidé de nous mélanger … C’est en route depuis des décennies, les ‘crises migratoires’ en témoignent ; elle sont spontanées autant qu’elles ‘font leur affaire’! Et, actuellement, ILS sont occupés à nous sidérer, à nous apeurer durablement, à nous menacer de mort le cas échéant … La maladie, la famine, le réchauffement climatique et les nombreuses catastrophes qu’il causera inévitablement, etc.  

Et ILS s’y sont mis ‘pour de bon’ à l’occasion de la fake pandémie Covid et ne comptent pas en rester là! Car, si la pandémie semble ‘fonctionner’, elle le fait plutôt mal mettons, ce qui les inquiète. Car c’aurait du marcher à fond, le virus aurait du être nettement plus actif, plus létal, plus crédible comme danger menaçant l’humanité entière et non-pas responsable de ‘seulement’ 0,03 % de décès! Mais peu importe, ILS se proposent de ne pas freiner leur élan afin de ‘réussir leur coup’.

Et le plus beau c’est que nous sommes tous leurs complices, ne serait-ce que du fait que nous sommes devenus essentiellement – également depuis quelques décennies – des ‘consommateurs’, des ‘homo économiques’ se réclamant d’une citoyenneté moribonde. Une preuve parmi d’autres? Nous préférons ‘le confort’ d’un vaccin qui nous permet une jouissance contrôlée à ‘la liberté’ tant chérie par le passé – un ‘état d’âme’ qui se gagne de haute lutte et qui demande une vigilance de tous les instants si on veut la garder! 

Eh oui, nous voilà donc au bord de la nasse, prêts à être ‘formatés’ – désireux même de l’être pour un bon nombre d’entre nous -, et je ne vois pas très bien ce qui peut nous sauver de cette triste destinée, sauf notre ‘nature’ qui fait intégralement partie de ‘la nature’ (notre ‘ça’ selon Freud) qui, elle, ne se laisse pas contrôler aisément. Qu’est-ce donc qui me fait dire ça?

Ben, c’est parce qu’il me semble que la structure qu’ILS ont mise au point nécessite la Big Data qui, elle, a besoin du Web et de toutes ses extensions et produits (réseaux sociaux, ordinateurs, portables, etc.), et que ‘tout cela’ a besoin d’électricité, de terres rares, de … D’une foultitude d’outils techniques et de matériaux qui sont prélevés à la nature qui peut, d’une ou de plusieurs catastrophes, les en priver. C’est dire qu’un réseau peut cesser de fonctionner et que là, du coup, cesse LEUR pouvoir! Mais ‘le réseau’ (l’anneau qui leur permet de nous gouverner tous) peut également, entre autre, faire l’objet de cyber-attaques, car il n’est pas dit que tous les larrons en foire du Nouvel Ordre Mondial s’entendent comme des frères!

Bref, ça promet! D’autant que nous ne sommes pas encore tous dans la nasse, loin s’en faut, et que, croyant que ‘les carottes étaient cuites’, ils sont sortis imprudemment de l’ombre qui leur allait tellement mieux que la crue lumière du jour qui montre leur ignominie … Qui est également la nôtre, j’insiste pour le dire, dès lors que nous faisons peu ou prou partie de LEUR système, que nous le construisons selon leurs instructions, l’entretenons, en bénéficions et l’aimons … Eh oui, même ça!

Comment donc ‘aider la/notre nature’ à éviter d’être viandés par nos nouveaux maîtres? De deux manières à mon avis. La démarche est intime d’abord : cesser d’être des consommateurs! Mais autant dire que cette voie est pénible et longue, à l’instar de la cure psychanalytique consistant à quitter ‘le triangle oedipien’ formé de papa, maman et moi … Et Dieu sait si on y tient à papa/maman et à ceux qui les représentent … Et Dieu sait si je tiens également à ce ‘moi’ avec lequel j’ai grandi et auquel je me suis habitué et identifié. Eh oui, ‘être consommateur’ est une manière d’être, rien de moins! (notre habitus, notre égo).

Puis, deuxième manière, aider ‘la nature’, l’aimer bien, la regarder autrement que comme des prédateurs qui veulent la maîtriser et l’exploiter. Mais cela nous demande de renoncer à être les seigneurs/saigneurs et maîtres du Monde ; cela nous demande de quitter Descartes et sa rationalité pour (re)devenir des ‘romantiques’ convaincus, des ‘aimants’ intelligents!

Car, je crois qu’il en faudra de l’intelligence emprunte de romantisme pour faire ce que le Monde attend de NOUS TOUS depuis longtemps, et que cette ‘chose’ consiste à lui offrir le cadeau de la conscience dont il me semble avoir confié le développement à l’espèce Homo Sapiens Sapiens … Celle qui sait qu’elle sait! Je crois que l’humanité est là ‘pour ça’, pour offrir à l’Ame du Monde 8 milliards de regards, de ‘points de vue’ parfois fort différents les uns des autres, pour lui permettre de mieux ‘se comprendre’ … Et de comprendre l’humanité et chacun d’entre nous du même coup! C’est pas beau ça!? C’est en tous cas plus joyeux que de devenir un ilote d’un Nouvel Ordre Mondial essentiellement ploutocratique!

On se trouve actuellement à la croisée des chemins ; à nous d’opter pour la dextre plutôt que pour la sinistre!