Article ‘désobéissance civile, sur Wikipedia, court extrait : ‘Si la désobéissance civile est une forme de révolte ou de résistance, elle se distingue pourtant de la révolte au sens classique. La révolte classique oppose la violence à la violence. La désobéissance civile est plus subtile ; elle refuse d’être complice d’un pouvoir jugé illégitime et de nourrir ce pouvoir par sa propre coopération’.
 
J’écris ce petit texte en réaction à un fait divers : des violences policières en France sur une place de marché ou quelques commerçants ne portent pas de masques … Intimidations, la présence menaçante des forces de l’ordre là ou s’exprime la moindre contestation de l’ordre biomédical … Intimidations diverses, puis arrestation avec la violence désormais routinière! 
 
Voilà donc :
 
Eh oui, un incident de plus. C’est désormais banal, du moins en France. Chez nous, en Belgique, ça flotte un rien plus que là, ça se tâte, du moins ça commence. Mais c’est là quand même et, souvent, ça contraint et, parfois, ça frappe!
 
Au Danemark, les autorités ont cessé de ‘faire les sots’ avec leur population, lui accordant la confiance que tout Etat doit avoir en ses citoyens ; ceux-ci veilleront à ne pas se contaminer les uns les autres sans avoir à y être obligés!
 
Quant à la police française, je ne crois pas qu’elle s’en remettra de sitôt ; ses interventions laisseront des traces indélébiles chez les citoyens dont elle était sensée garantir la paix … Alors qu’elle ne fait dorénavant plus que ‘faire régner l’ordre’, un ‘ordre’ venu d’en haut et d’ailleurs, plus haut encore, des ordres mal compris, exécutés salement.
 
Les politiciens, ceux qui ne nous représentent plus depuis belle lurette et nous gouvernent au bâton, ayant oublié l’existence des carottes, eux non plus ne sortiront pas intacts ni vainqueurs de ‘la crise’ qu’ils ont en grande partie provoquée, du moins instrumentalisée. Raison pour laquelle ils la maintiendront le plus longtemps possible.
 
En Belgique, ce sera pareil qu’en France mais avec un bémol mettons, ce qui n’est pas très brillant. En France comme en Belgique, l’élite n’a pas confiance en son peuple, c’est patent … Je le leur rend : moi non plus je n’ai plus la moindre confiance en eux, et en ma police de moins en moins. Et je ne suis pas seul à penser pareil.
 
En attendant, ils travaillent pour nous ces civils qui nous houspillent de toutes parts (votre masque! le gel!) et ces policiers intolérants … Eh oui, car ils fabriquent des opposants! Il y avait d’abord les banlieues, des jeunes sauvages essentiellement, des délinquants (peu en Belgique, pas mal en France) … Puis il y eut les gilets jaunes, des smicards, des chômeurs, des petits quoi ; le pouvoir français les a ‘rossés’!
 
Maintenant s’y ajoutent ceux qui réfléchissent et veulent changer la donne quant au contrôle biomédical (j’en fais partie) et qui se rendent compte qu’il n’y a pas moyen de parler, de réfléchir ; que tout a été décidé pour ‘le peuple’ dans son dos, par des experts prêchant tous la contrainte en dépit de tout bon sens, et sans laisser la moindre alternative à quiconque … Il n’est plus fait appel au bon sens citoyen depuis maintenant neuf mois!
 
S’y ajouteront, en fin d’année (au moment du bilan), les petits commerçants ruinés par la gestion délétère de la pandémie. Puis viendra la crise, la ‘vraie’, celle que cache ‘Vide & Co19’, qui minera davantage encore l’ascendant qu’ont sur nous nos ‘élites’, puisqu’elle nous imposera l’austérité ad vitam. Ça fait un paquet de monde tout ça et autant de bonnes raisons pour désobéir à nos chères autorités, directement où à la dérobée, par l’acte ou par la pensée, en tout cas ‘de tout coeur’!
 
Aussi, messieurs les inspecteurs et policiers, amusez-vous tant qu’il est encore possible de le faire. Je vous souhaite bien du plaisir pour la suite, car je suis occupé à me dire que la désobéissance civile tempérée mais bien réelle devient nécessaire et qu’elle constitue un ‘art’ qu’il convient que je maîtrise tant que faire se peut. Aussi, je m’entraîne au quotidien, parfois des heures durant, surfant sur la moindre vague comme le font les enfants face à des parents qui se comportent comme des imbéciles à leur égard …
 
Et, j’insiste pour le dire, je ne suis pas seul … Ça craint!’